menu2

Cloche

n. f.

1. Suivant le contexte et la signification, vient de clocher, qui veut dire boiter, ou de cet instrument en bronze qui a gâché mes vacances en sonnant toutes les heures, même de la nuit !

2. *Se taper la cloche, c’est bien manger.

3. *Quelque chose qui cloche, c’est quelque chose qui ne fonctionne pas bien.

4. *Déménager à la cloche de bois, c’est partir en douce sans payer son loyer.

5. *Mettre sous cloche, c’est mettre à l’abri.

6. Des cloches à fromage, ce sont bien sûr ces cloches en verre que l’on met sur les fromages pour éviter qu’ils n’empuantissent le frigo, mais aussi et beaucoup plus imagé, les chaussettes (je laisse au lecteur le soin de trouver la raison de ce petit nom !).

7. Une cloche, façon populaire de nommer un clochard  ; d’où l’expression *être à la cloche, qui veut dire ne pas avoir de domicile. Syn. clodo.

9. *Être une pauvre cloche, c’est être soit miséreux, soit un peu stupide.

10. L’expression battant de cloche fait référence au sexe d’un homme dont la forme, la couleur et les mouvements ne sont pas sans rappeler les cloches sonnant juste avant la messe.

Extrait de : Le grand livre des gros mots

, ,

Les commentaires sont fermés.