menu2

Empeigne

n. m.

1. Deux sources possibles à ce mot, soit l’espagnol empeyne qui signifie cou-de-pied, soit le bas-latin impedia, ce qui est sur le pied. Quoi qu’il en soit, pour un cordonnier, l’empeigne est la partie de la chaussure recouvrant le pied de la pointe jusqu’au cou-de-pied.

De là, il est difficile de comprendre pourquoi *avoir une gueule d’empeigne qualifie un bavard intarissable.

2. Plus vulgairement, avoir un visage antipathique et laid. Syn. *avoir une gueule de raie.

Extrait de : Le grand livre des gros mots

,

Les commentaires sont fermés.