menu2

Ni putes, ni soumises

Deux amis discutent :

–      Je suis content que ma femme ait rejoint le Mouvement de libération de la femme.

–      Ah oui, pourquoi ?

–      Parce que maintenant, elle se plaint de tous les hommes, pas uniquement de moi.

Extrait de: Fous rires 2013

, , ,

Les commentaires sont fermés.